Livre co-écrit par Jean-Claude Berton et Henri Joyeux