Pourquoi avoir une nutrition saine, bienveillante Bio et faite de plaisir ?

 

  • pour combattre les problèmes du diabète de type 2, en sélectionant des aliments à index glycémique faible entre 20 et 30, riches en fibres qui donnent la satièté,
  • pour la construction musculaire,
  • pour éviter les crampes et douleurs musculaires,
  • pour la grossesse, indispensable pour assurer le bon développement du Bébé in utéro,
  • pour réduire la fatigue,
  • pour soulager les troubles digestif,
  • pour éviter la constipation,
  • pour la vue,
  • pour le cerveau,
  • pour bien accompagner la croissance des enfants,
  • pour améliorer l’attention et la stimuler,
  • pour un meilleur sommeil,
  • pour éviter les problèmes inflammatoires,
  • pour conserver son énergie, sa vitalité,
  • pour éviter le surpoids,
  • pour éviter ballonnements et somnolence

 

Nos neuronnes : des gourmets

Nos neurones ont également besoin d’une nutrition saine.

Le schéma suivant représente un neurone : il explique comment, à partir de notre alimentation, les neurotransmetteurs sont fabriqués puis libérés dans notre cerveau.
La tyrosine et le tryptophane sont des acides aminés que l’on trouve dans les protéines ; ils sont en compétition pour traverser la barrière hémato-encéphalique et entrer ainsi dans le cerveau (2).
Dans les neurones, la tyrosine se transforme en dopamine, puis noradrénaline, le tryptophane en sérotonine. Le fer est indispensable pour aider cette réaction (3).
La dopamine, la noradrénaline et la sérotonine sont ensuite stockées dans les vésicules à l’aide du magnésium (4).
La sérotonine subit 3 étapes consécutives d’acétylation qui conduisent respectivement à la mélatonine, au 6-méthoxy-harmalan (6-MH) et à la valentonine (5).
Les vésicules fusionnent avec la membrane neuronale et libèrent les neurotransmetteurs dans la fente synaptique. Ensuite, les neurotransmetteurs se fixent sur des récepteurs et passent dans le neurone suivant (6).

 

A lire : le livre du Professeur Jean-Bernard Fourtillan, préfacé par le Professeur Joyeux « La glande pinéale et le système de veille sommeil »

 

Contenue d’une nutrition saine :

1) Des protéines bien équilibrées

Ce sont les protéines de notre alimentation qui nous fournissent les acides aminés nécessaires à la fabrication des neuromédiateurs (tyrosine et tryptophane).

 

2) Un cerveau bien huilé

Dans la transmission de l’influx nerveux, la qualité des membranes est déterminante. Cette qualité dépend de la richesse en acides gras polyinsaturés, en particulier les  omega3.

Actuellement, les chercheurs sont concentrés sur les vertus des omega3 : L’EPA a fait ses preuves sur les troubles de l’humeur rebelle. Le DHA est aujourd’hui le candidat n°1 pour lutter contre le vieillissement du cerveau.

Mais il faut éviter le processus d’oxydation qui commence à partir de 42°C avec l’air, la lumière et l’humidité, sources d’oxydation.

L’omega6 consomme les mêmes enzymes que l’ omega3 et donc rentre en concurrence avec celui-ci en l’affaiblissant. Il est important d’éviter de consommer des produits contenant trop d’Omega6. Protégez-vous en baissant votre taux d’omega6 qui est trop élevé dans notre alimentation. L’excès d’omega6 fait qu’il devient un prédateur pour le cerveau et le cœur, et peut entraîner des inflammations.

3) Les Fibres

Les fibres interviennent notamment dans la régulation du transit intestinal. Pour plus de détails, voir l’information sur les Fibres Alimentaires du Chapitre Nutrition.

4) Les Oligoéléments et les Vitamines

Leur importance est de taille, notamment en ce qui concerne le magnésium : c’est un oligoélément minéral qui a un rôle essentiel pour notre organisme. Il agit en association étroite avec le potassium (principale nourriture de nos cellules) et les minéraux qui permettent de l’assimiler ainsi que le calcium avec lequel il doit rester en équilibre dans l’organisme, avec les vitamines D. Les vitamines B1, B6, B9, B12 participent à la synthèse des neuro-transmetteurs. Pour plus d’information voir Les Minéraux Alimentaires du Chapitre Nutrition.

Pour conclure :

Les omega3, les fibres et le magnésium ont des effets reconnus pour notre bien-être quotidien. Ils auraient également des effets positifs sur l’humeur, le sommeil, le stress, les neurones. Quand les ingrédients amènent normalement vitamines, minéraux, lipides, omega3 et glucides, ils sont facilement assimilables par rapport aux produits enrichis ou qui contiennent des concentrés ajoutés.